Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par pol

Notre mot du jour est Chadouf :

En bon verlan, il pourrait s’agir d’un de nos amis félin dont le propriétaire serait soudainement  atteint de démence, un chat de ouf.

Rassurons les zélés défenseurs de nos amis matous, le chadouf est un appareil à bascule servant à puiser l’eau d’un puits, quelque chose qui ressemble à cette illustration.chadouf

Un dispositif qui peut éventuellement servir à remonter  votre minou s’il est tombé dans le puits mais alors là, il s’agit sans hésitation d’un chat PLOUF comme celui ci : chat1.jpg

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Rebecca G. 28/10/2015 20:01

Je ne connaissais pas ce mot! Merci pour l'info! Faudra que j'essaye de le placer dans mon prochain roman, histoire d'avoir l'air cultivée... ;)
Mdrrr, la photo du chat plouf!! :D

Croco 29/09/2008 10:05

J'ignorais même l'existence du mot, alors que je connais l'appareil.
Personnellement j'ai donc 4 chadouf selon ta première interprétation.

croc 25/09/2008 18:36

ce que j'appelai, en bon français, "mais si, t sais, le truc pour puiser de l'eau............" :0010:

estelle 22/09/2008 22:05

moi j'avais pensé "fou d'chat" mais c'était pas ça non plus
est ce un nom entièrement français ?
bonne soirée

Urban :0107: 22/09/2008 20:04

Ta catapulte à eau servait aussi à l'irrigation des cultures en Egypte ;))
C'est difficile de créer un site avec Jimdo ?

Bonne soirée Pol @++

siratus 22/09/2008 19:27

Chat-alors !
Gros bisous, Pol ;)

norbert 22/09/2008 08:04

bon j'aime bien la definition d'un chat-pitre, cousin du chadouf !

bonne journée Pol
bye

Linda et Picasso :0076::0079: 21/09/2008 12:46

Picasso c'est mon Chat d'fou! lollll
POESIE……..

“ASTRALITE”……

POUR LE “VOYAGE”

Quand l’âme vagabonde, se plaît à parcourir
A travers champs et bois les mondes invisibles,
Elle ne s’étonne en rien, de respirer tenace
Le parfum des pensées qu’elle effleure sans dommage.
Pensées en mouvement, volutes et spirales,
Ondulatoires ou roc en matérialité,
Franchissant, sans frémir tous ces nombreux obstacles,
Légère, l’âme s’élève, survolant la mêlée…
Surtout ne croyez pas bondir comme une flèche
Et quitter notre monde pour trouver cet ailleurs,
Que tant et tant de fois vous avez vu, en rêve,
Votre place, pour autant, vous l’aurez à votre heure.
Votre désir d’avoir, de posséder sans cesse!
L’aurez vous extirpé, chassé de votre coeur?
Non, ne répondez pas, reprenez votre ouvrage,
En creusant un peu plus, vous trouverez la peur!!!!
La peur du lendemain, l’angoisse l’inquiétude,
Pour ceci, pour cela, et, bien souvent pour rien!
Iésod, vous attend, cette sphère vous appelle,
Pourtant il vaudrait mieux ne pas y séjourner.
Bêtement vous pensez”C’est la fin du voyage”,
Voyageur insouciant, ouvre donc ton bagage,
Tu y verras, plus lourds, faiblesses et passions,
Regrets des amours mortes, jalousies et rancoeurs!!!!!
Ici, dès à présent, rejette les sans cesse.
Et, quand l’heure venue, tu iras au tombeau,
Sur un rayon de lune tu feras le voyage,
Vers ceux qui t’aiment encore, et te tendent les bras.

AUTEUR… LISA CONTI

Bandolera 21/09/2008 08:33

Merci à toi ... je suis un peu moins bête ... Beau dimanche Pol ! Et si tu me permets de mettre en valeur un mot, "extravagant" me vient en tête ...

michel 20/09/2008 19:32

appelé aussi puits à pingaule dans la bresse.
sympa ton site, tu vas déménager?