Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par pol

Les accords de Matignon 1936.
 
Il est des dates qu’il est bon de se remémorer parfois. A quelques semaines,voire jours pour certains du début des grandes transhumances estivales, souvenons-nous du 7 juin 1936.
 
Depuis début mai, le pays est touché par des grèves qui affectent la plupart des secteurs économiques. La victoire du front populaire aux élections législatives du 3 mai a soulevé d’immenses espoirs, mais constitutionnellement, Léon Blum doit attendre un mois pour former son gouvernement. L’impatience grandit,les ouvriers réclament des congés et le passage de 48 heures à 40 heures hebdomadaires. Début juin, la situation s’aggrave et le pays est au bord de la paralysie complète. Les représentants du patronat prennent peur et acceptent l’ouverture de négociations.
Elles aboutiront : le 7 juin 1936, Les accords de Matignon sont signés entre la CGT (Confédération Générale du Travail) et le Medef de l’époque : la Confédération Générale de la Production Française (CGPF) et l’état représenté par Léon Blum, alors président du conseil (le premier ministre sous la IIIéme république en gros).
Avec ces accords, Les ouvriers obtiennent de nombreux » avantages » :
- Des contrats de travail
- Les salaires sont augmentés de 7 à 15 % en moyenne.
- la liberté d'exercice du droit syndical. C’est (presque) la fin des syndicats ’’jaunes’’ crées par les patrons.
Enfin, ils obtiennent la création de conventions collectives, la semaine de 40 heures et 15 jours de congés payés (douze jours + le week-end).conges-payes5.jpg
La semaine de 40 heures et les congés payés ne font pas partie des accords de Matignon, mais en découlent : Ils étaient de toute façon prévus dans le programme du Front Populaire.
Le symbole des congés payés et des 40 heures hebdomadaires va marquer les esprits, des patrons vont même les appeler ’’ les congés payants’.conges-payes4.jpg
La presse très puissante et très à droite déjà parlera de " la semaine des deux dimanches ". Pétain, plus tard dans un discours qui ressemble un peu à ce que l’on a pu entendre récemment va  fustiger " l’esprit de jouissance " qui, selon lui, l’avait " emporté sur l’esprit de sacrifice.
 Les premiers congés payés débuteront le 20 juin 1936.
Fixés au départ à 2 semaines, ils sont portés à 3 en 1956, 4 en 1969, et enfin 5 en 1982.
Bon, c’est bien beau tout ça, mais fini de rêvasser au bon temps, en attendant les vacances, faut se remettre au boulot. Allez hop !
conges.jpgconges1.jpgconges-payes3.jpg
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

remi 07/06/2007 21:22

super vraiment on se cultive tous les jours sur ton blog continue j'aime ce ton
a bientôt

carbon 14 07/06/2007 20:07

les mêmes qui ralent aujourd'hui contre les privileges des travailleurs ceux de la presse de 36 ou leurs petits enfants surement