Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par pol

Après les deux articles des jours précédents, il me semblait évident de conclure cette mini série automobile par la création du code de la route le 27 mai 1921

Création du Code de la route

Le 27 mai 1921 sort un décret administratif qui établit le premier vrai code de la route. Jusqu’alors, il y a essentiellement certains usages à respecter. Il existe bien une loi de 1851 sur la police " du roulage et des messageries " mais elle concerne très peu l’automobile à moteur. Seul un décret en 1899 limite la vitesse à 30 km en campagne et 20 km/ en ville et les accidents sont nombreux.

Pourtant, en raison de l’accroissement du nombre de voitures en circulation, depuis août 1893 une ordonnance exige l'obtention d'une autorisation de circuler et un certificat de capacité à Paris.

Puis, en 1896, un certificat autorisant l'utilisation du véhicule, l’ancêtre de la carte grise, et un permis de conduire les véhicules à pétrole sont obligatoires. Mais jusqu’en 1917 et la création des auto-écoles, les leçons de conduite sont données par les vendeurs de voitures ou par le père du futur conducteur.

Quelques rares panneaux de signalisation (virages, passage à niveau, croisement) sont installés par des associations d’automobilistes mais il manque une réglementation administrative nationale Les mairies, surtout dans les zones rurales souvent hostiles au développement de la voiture prennent divers arrêtés contraignants qui limitent la circulation automobile ce qui entraînent des conflits entre les pro et les anti automobiles .C’est tout cela qui aboutira après de longues années d’oppositions multiples à la création d’un premier code de la route pour tenter de concilier les deux points de vue.

Le code de la route actuel qui date de 1958 trouve ses fondements dans la prise de conscience des nécessités de la sécurité routière, il évolue régulièrement.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article