Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par pol

L’antonomase du jour
 
Machiavélique
 
Machiavel est un italien né le 3 mai 1469 à Florence et mort le 21 juin 1527(son nom italien est Niccolo Machiavelli), auteur de théories sur la politique et la guerre (cynisme, ruse, démagogie, coups tordus en tout genre, pour parvenir à ses fins… heureusement, tout cela a disparu de nos jours) développées surtout dans son livre le plus connu : Le Prince.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

pmd 30/05/2007 17:19

La faute du Père François

Prenons un enfant, appelons le François. Pour ne pas le confondre avec François Béranger comme il n’est ni blond ni brun, qu’il descend des gaulois,son père lui dit un jour : Franc, sois Bayrou !

Nourri avec des idées de droite dès son plus jeune âge,le jeune François reçoit deux cadeaux à Noël 1955 ou 1959,un tracteur et un sourire ni...
Eh, mon tracteur ! hurla-t-il à son grand frère qui essayait de lui subtiliser son jouet préféré. François montrait ainsi des dispositions à s’opposer à plus fort que lui. En dehors de son tracteur le jeune François grandit au milieu des poulopots, s’initiant dès son plus jeune âge à la stratégie : "Ni Guise ni Ravaillac"

* Guise - François 1° fut assassiné

- Henri 1°, fils du précédent fut assassiné

- Louis II frère du précédent fut assassiné

-Ravaillac assassina, mais en 1610 seulement

François de son prénom, il finit écartelé.

Son D’Estaing était tout thracé, il rejoint les jeunes giscardiens,de droite, intègre l’UDF,avant de fonder un jour Force des Mocrates (excuse-moi Noël mais j’m’y perds)avec son copain Douste Blasé, qui ayant reçu un coup de couteau dans le dos courut se faire élire à Lourdes.

En 2002, le père François, ministre de l ’éducation de droite de Ballamou et Jus de pets se présente sous les tiquettes FD/UDF. Sarkozy, ministre du budget ayant rogné les finances de son ministère, il lui aurait alors donné une baffe en s’écriant " tu me fais pas les poches", mais ceci n’est qu’une rumeur. Comme la scène n’avait pas été filmée Francois B n’écoutant que son courage, et s’assurant la présence des caméras renouvela l’expérience lors d un passage en banlieue, en donnant cette fois-ci une baffe à un pauvre gamin désoeuvré,donnant ainsi à son ami Nicolas, l’occasion de légitimer le fichage de tous les prédélinquants****

LEMONDE.FR | 05.05.07 | 17h10 • Mis à jour le 05.05.07 | 17h12

A 8 et 11 ans, ils sont menacés de fichage génétique pour vol de jouets

Leur père est choqué. Deux frères de 8 et 11 ans pourraient se voir prélever leur ADN, par la gendarmerie, pour avoir volé deux tamagotschi et deux balles rebondissantes dans un hypermarché du Nord,

Meehhh eeeeeeeuh ! Revenons à nos moutons.

François montre quelques velléités et annonce sa candidature pour 2007, son ami de 20 ans, le jugeant dangereux envoie ses jeunes troupes UMPiennes adhérer au PS afin de faire élire la potiche royale dans la primaire socialo-socialiste sachant qu’elle ne ferait pas le poids au 2ème tour.

A coups de matraquage médiatique et de sondages bidons dispensés au fil de la stratégie sarkozyste, royal se prend à rêver à un destin national. Afin de contrer cette adversaire, le petit nicolas qui drague les électeurs du FN, envoie (avec la complicité des médias et des sondages toujours aussi bidons) le père François dans la "reine", le faisant passer au gré du temps de 3ème homme à finaliste potentiel, s’assurant alors une guerre UDF/PS, à laquelle il assiste, MACHIAV2LIQUE du haut de son élection dès lors entérinée par l’opinion.

Sans compter que Bayrou qui apparaît aux yeux du peuple comme candidat anti-système récupère encore quelques pourcents chez lepen. Au soir du 1er tour Seg aux laines royales lache alors Marie-George à l’haleine populaire et les antilibéraux, se trouvant entre Hollande et Bayrou, entre deux François assise. Raccolant désespérément les cathos :

" Je vous salue ma france"

"Donnez du travail à ceux qui n’en ont pas"

(Stade Charletty entre deux tours), Royal ne rafle pas la mise pour autant.

Les amis, de droite, du père François abandonnent lâchement leur chef afin de ramener fièrement sur un plateau 50% des voix par lui conquises, à celui qui s’était juré de tous les niquer, élu avec cinq ans de trop pour cents des voix.

Afin de s’assurer un purgatoire politique (avant l’enfer ? ou Matignon, s’il rentre dans le rang) le Père François lance le Mouvement des Mocrates (modem pour les intimes) à la recherche d’une tribune médiatique. Les anciens "amis" (les traîtres disent les mauvaises langues) fidèles à la stratégie UMPienne préparée de longue date lui volent aussitôt dans les plumes en se présentant systématiquement sous l’étiquette d’un Parti bidon créé pour l’occasion PSLE, contre ses candidats.

Au soir du 17 juin, l’irréductible Père François seul élu de son mouvement résilie, son abonnement à Internet à 20,99 députés seulement, pour un classique bas-débit à 0, 99 député et tenter d’asseoir dans le Paysage Politiquo-Médiatique Français son nouveau parti,

le Mouvement du Mocrate Indépendant...

A défaut de VIème République, il fondera bien là son VIè mouvement

http://www.unisavecbove.org/spip.php?article3258

le tonton de Pol 26/05/2007 23:41

j'étais allé voir au Théâtre les échanges entre Machiavel et Montesquieu. Voici un extrait qui montre qu'on n'a eu il y a peu de temps que ce qu'on mérite, du moins le croit on
"Je régnerai dix ans dans ces conditions, sans changer quoi que ce soit à ma législation ; le succès définitif n'est qu'à ce prix. Rien, absolument rien, ne doit me faire varier pendant cet intervalle ; le couvercle de la chaudière doit être de fer et de plomb ; c'est pendant ce temps que s'élabore le phénomène de destruction de l'esprit factieux. Vous croyez peut-être qu'on est malheureux, qu'on se plaint. Ah ! je serais inexcusable s'il en était ainsi ; mais quand les ressorts seront le plus violemment tendus, quand je pèserai du poids le plus terrible sur la poitrine de mon peuple, voici ce qu'on dira : Nous n'avons que ce que nous méritons, souffrons."

Armelle 26/05/2007 10:35

Ca a disparu ? C'est ironique j'espère !

Mésange Tigre 25/05/2007 23:02

Et si un jour, au hasard de tes pérégrinations encyclopédiques, tu tombes sur un nommé Anton Omaz ? Ce serait l'ultime consécration de ta rubrique, il me semble.