Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par pol

Un président un peu frappé ?
 
Rassurez vous les uns, désolé pour les autres, mais loin de moi l’idée d’une quelconque atteinte à notre icône présidentielle du moment.
Le président ici nommé sera Paul Deschanel resté célèbre, non pour sa politique mais pour sa fameuse chute du train le 24 mai 1920 lors d’un voyage à Montbrison.
Paul Deschanel est né en Belgique en 1855 où ses parents étaient exilés depuis le coup d’état de Napoléon III. La famille revient en France en 1859, Paul Deschanel après de brillantes études sera d’abord nommé sous-préfet à 22 ans, puis il sera député de 1885 à 1919 et président de l’Assemblée Nationale .C’est aussi un homme de lettres, il est également admis à l’académie française en 1899.
Il est élu à la présidence le 17 janvier 1920, et il semble probable que la pression du poste, le manque de marge de manœuvre dont il dispose pour asseoir sa politique, soient à l’origine des troubles dont il a souffert par la suite.
Le 23 mai1920 vers 23 heures, lors du fameux voyage, il ouvre la fenêtre du train pour prendre un peu d’air frais et tombe sur la voie. Il est alors recueilli par un garde barrière et sa femme à qui il se présente, en pyjama, couvert de sang et un peu hagard, comme le président de la république ! Ces derniers, abasourdis, ne bénéficiant pas encore des bienfaits de Tf1 et Cie ne le reconnaissent pas, mais la femme remarque que «  ce doit être un personnage important car il a les pieds propres »
On peut aujourd’hui s’étonner, mais à l’époque, seuls journaux et affiches diffusent quelques rares images. De nos jours, c’est l’inverse.
Bref, le temps que tout le monde se rende compte que le président a disparu, il ne sera récupéré que le lendemain matin.
D’autres incidents seraient survenus la même année, dont un le 10 septembre à l'aube, Paul Deschanel sort se promener dans le parc du château de Rambouillet, discute un peu avec un jardinier puis va patauger jusqu'à mi-corps dans un bassin. Ramené chez lui, il ne se souvient de rien.
 
Ses adversaires politiques profitent de la situation et font courir des rumeurs sur la folie du président qui finit par démissionner le 21 septembre 1920.
Quelques mois plus tard, ayant retrouvé toute sa sérénité, il entame une deuxième carrière et il est élu sénateur. Il meurt en avril 1922.
deschane-l1.jpgdeschanel.jpgdeschanel2.jpg
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

michel40 25/05/2007 10:55

vos articles valent le détour faites vous connaitre davantage