Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par pol

Les termes et le ton utilisés dans la communication ont évolué.  "Sachons nous réinventer, moi le premier", Emmanuel Macron veut prouver aux Français que lui aussi a changé en assumant les erreurs passées, mais en les balayant rapidement d’un revers de main. Son discours du 13 avril lorsqu’il parle de planification comme un vieil apparatchik pour tenter de nous faire croire qu’il était à la veille de prendre sa carte du PCF, est de ce point de vue tout à fait remarquable.  Aux oubliettes les attitudes hautaines et méprisantes envers ces Gaulois réfractaires au changement, abandonnée la start-up nation, fondement de son programme électoral. hier encore, nous avions un président partisan acharné du toujours moins d'état en estimant que les marchés sont plus aptes à se réguler d'eux-mêmes  pour satisfaire tous nos besoins. Comme tout bon adepte du libéralisme qui se respecte sauf en cas de pépin évidemment ,lorsqu'il faut par exemple éponger les dettes et sauver banques et Cie de la banqueroute ( cf la crise de 2008)par les impôts du petit peuple.

Toujours est-il qu'Emmanuel Macron (re)découvre soudainement certaines vertus et valeurs qui ont fait la grandeur de la France et sa renommée. Par exemple que la santé et certains services publics indispensables ne doivent pas devenir des marchandises à vendre aux requins de la finance pour boursicoter et augmenter les dividendes de leurs actionnaires.  La France a besoin d'un changement radical a-t-il dit; ça tombe bien, c'était aussi l'une des phrases clés de sa campagne présidentielle, mais pas dans le sens de ce vent-là de l'Histoire. Il faut donc se recentrer sur l’état providence. C’est-à-dire un état qui investit pour s’assurer du bien-être de chacun de ses citoyens et non pas pour décupler la fortune de quelques privilégiés qui s’empressent d’investir leurs gains et plus-values dans les pays qui leur permettent de frauder le fisc français légalement par exemple pour faire fructifier leurs comptes en banque.

Dans notre pays, les acquis et les droits nés de la volonté du Conseil national de la résistance après la victoire de 1945 pour tendre vers plus de justice et d'égalité (sécurité sociale, retour à la nation de certains grands moyens de production, etc..) ont pourtant été systématiquement dénigrés et amputés par Monsieur Macron et la majorité de ses prédécesseurs depuis plusieurs décennies et tout serait remis à plat d'un coup de baguette magique?

Pour que la promesse d'une France épanouie dans le monde merveilleux de demain voit le jour, Emmanuel Macron lance l’idée d’une grande consultation après la fin du confinement pour repenser notre nouvelle société. Une large consultation comme sur le dossier de la réforme des retraites l’année passée ?

Je reste dubitatif et si l’on en croit la définition ci-dessous du verbe consulter trouvée dans «  le dictionnaire du diable » d’ Ambrose Bierce, l’avenir nous donnera raison.

Consulter: Rechercher l'approbation d'autrui pour un projet déjà bien arrêté. CQFD

 

*Dessin du canard enchainé paru le 15 avril 2020. Exceptionnellement le canard diffuse également son hebdomadaire en version numérique. Lien ci-dessous

https://www.lecanardenchaine.fr/

Ci- dessous, un autre exemple d'une consultation façon Macron, mais ça , c'était dans le monde d'avant sûrement:

https://www.huffingtonpost.fr/entry/un-medecin-francais-a-wuhan-consulte-par-macron-on-ne-ma-pas-veritablement-ecoute_fr_5e940ee2c5b6ac9815135122

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article