Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par pol

Nous allons aujourd’hui faire connaissance avec le taphophile. Et peut-être faites-vous partie de la confrérie sans le savoir puisque le taphophile laisse libre cours à sa passion pour les cimetières et les pierres tombales.

La taphophilie englobe également l’histoire et l’étude des épitaphes, des sculptures, des tombeaux et de toutes les œuvres visibles dans les cimetières. Mais elle débouche également sur un tourisme spécialisé. Par exemple le nombre de touristes visitant un des cimetières le plus connu au monde, le père Lachaise à Paris est estimé à plus de 2 millions par an.

https://www.parisinfo.com/musee-monument-paris/71470/Cimetiere-du-Pere-Lachaise

 

 

Les alignements parfaits des 9388 croix blanches dans le cimetière militaire américain de Colleville sur mer dans le Calvados viennent rappeler au million de visiteurs les sacrifices de la jeunesse américaine lors du débarquement du 6 juin 1944 et de la bataille de Normande.

http://www.musee-memorial-omaha.com/partenaire/le-cimetiere/

 

À l’opposé, le Joyeux cimetière de Săpânța en Roumanie possède la particularité d'avoir ses tombes ornées de stèles funéraires en bois peintes de couleurs vives, représentant une scène de la vie, une activité ou les causes du décès de la personne inhumée, accompagnés d'un poème, parfois nostalgique, souvent humoristique, dédié à la mémoire du mort.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article