Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par pol

Juste pour la magie de la poésie du dimanche, je vous parle aujourd'hui d'un temps que les moins de 50 ans ne peuvent sans doute pas connaitre. Et personne n'est encore certain de la reprise des cours le 11 mai. en tout état de cause, les écoliers ont bien changé depuis ce poème de Maurice Fombeure publiè en 1953.

Un jour en france : sur le chemin de l'école après le déconfinement?

 

Sur la route couleur de sable,

En capuchon noir et pointu,

Le 'moyen', le 'bon', le 'passable'

Vont à galoches que veux-tu

Vers leur école intarissable.

 

Ils ont dans leurs plumiers des gommes
Et des hannetons du matin,
Dans leurs poches du pain, des pommes,

Des billes, ô précieux butin

Gagné sur d'autres petits hommes.

 

Ils ont la ruse et la paresse

Mais l'innocence et la fraîcheur

Près d'eux les filles ont des tresses

Et des yeux bleus couleur de fleur,

Et des vraies fleurs pour leur maîtresse.

 

Puis les voilà tous à s'asseoir.

Dans l'école crépie de lune

On les enferme jusqu'au soir,

Jusqu'à ce qu'il leur pousse plume

Pour s'envoler. Après, bonsoir !

 

Maurice Fombeure

Un jour en france : sur le chemin de l'école après le déconfinement?
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article