Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par pol

Si ton toit est en verre, ne jette pas de pierres sur le toit de tes voisins. Fort de cet adage espagnol, hasardons-nous dans les méandres tortueuses de certaines passions plus ou moins loufoques. Aujourd'hui, place entre autres au  Glandophile*.

A l’instar du pipophile* de Saint-Claude, adepte invétéré des bouffardes en tout genre, le glandophile ne souffre pas d’un trouble obsessionnel compulsif l’incitant à admirer voire à se gratouiller perpétuellement un emplacement anatomique spécifique. Pas plus qu’il ne comptabilise les heures passées à végéter en mode couch potatoes, ni qu'il n’entasse comme un écureuil forcené les fruits des différentes essences de chêne en prévision de futurs hivers rigoureux.

À défaut d'un esprit contestataire assumé, mais l'un n'empêche pas l'autre, le Glandophile est tout simplement un amateur de billes de fronde.

Dans un sujet postérieur, pour tenter de cerner un infime portion des fantasmagories du cerveau torturé de certains collectionneurs, nous ouvrirons prochainement un dossier sur nos amis philocorbaliens*, avec en vedette Yvan Quercy. Cet amateur passionné possède la plus grande collection  au monde, environ 150 magnifiques corbillards, dont certains datent de plus de 2 siècles.  Un musée dédié vous permet d' admirer ces merveilles  à Cazes-Mondenard dans le Tarn.

Pour les besoins de l'article, j'ai également rencontré une glycophile* diabétique guérie d'une anosmie foudroyante après une décennie. Son mai et elle entreprenaient alors une psychanalyse du couple car avec le retour de l'intégrité des sensations olfactives, cette malheureuse ne comprenait plus que l'on puisse s'adonner ainsi à une collection aussi nauséabonde que les étiquettes de camembert.

Aux dernières nouvelles reçues, elle était sur le point de rompre définitivement avec son conjoint anciennement tyrosémiophile* patenté, collectionnant depuis leur thérapie commune les liaisons extra-conjugales, mais ça c'est le début d'une autre histoire. 

La compagnie du Lance-Pierres

*Lexique:

Glandophile : collection billes de fronde

philacorbiens: collection corbillards

Glycophile: collection papiers de sucre enveloppés

Tyrosémiophile; collection étiquettes de boîtes de camembert.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mimi 24/01/2018 23:33

Tiens, il me semble déjà l’avoir lu cet article, ne serais-tu pas devenu adepte de la glandouille, par hasard, en faisant remonter des articles anciens ?